[]
endognosis

Accueil

lundi 10 août 2015


La souffrance psychique se présente sous des formes multiples, mais elle est toujours une souffrance de la relation, de la vie relationnelle. Cette souffrance relationnelle est au premier plan, quand la personne souffre d’une mésentente conjugale ou de difficultés professionnelles ou quand un enfant est malheureux dans son milieu scolaire. La souffrance relationnelle est plus dissimulée mais cependant toujours présente, quand la personne souffre de troubles alimentaires, se plaint d’une anxiété générale ou de phobies, de troubles compulsifs, ou se sent déprimée, diminuée dans l’estime de soi.
On ne peut guérir d’une souffrance relationnelle que dans la relation.
Dans la psychothérapie que je propose, je vous accompagne, dans la bienveillance et le non jugement, afin de vous permettre dans une libre parole, de remettre en œuvre – en œuvre de guérison – les nœuds de souffrance relationnelle qui altèrent la joie d’exister à laquelle aspire chacun d’entre nous.

Le projet de ce site

« Endognosis » signifie la connaissance par l’intérieur, en d’autres termes : « connais toi toi-même ». Parmi les chemins aujourd’hui disponibles de la connaissance de soi, la voie ouverte par Freud, la psychanalyse, n’a rien perdu de son importance : elle est le carrefour où se rencontrent ceux qui cherchent à en prolonger la fécondité et ceux qui en soulignent les limites ou s’en éloignent. Ce site se propose de publier des contributions d’inspirations multiples : psychanalyse, Daseinsanalyse, art-thérapie, hypnothérapie… pour autant que s’y marquent les repères fondamentaux proposés par la pensée freudienne : l’inconscient, le transfert, la conscience que le savoir qui guérit vient à chacun, non de l’extérieur, de l’autre qui sait, mais de lui-même et de son propre fond, que ce fond soit mis au travail dans la parole, l’écriture ou des formes plastiques.

 



| endognosis éditions numériques |

SPIP